bilan énergétique

Quelques informations sur les pertes énergétiques d'un logement.

Les pertes de chaleur moyennes pour une maison d'avant 1975 non isolée sont montrées sur le schéma ci-contre.

L'analyse du logement et de ses pertes énergétiques vont permettre d'aider à prioriser les travaux, en les adaptant avec vos contraintes et habitudes de vie.

L'énergie la moins chère est celle qu'on ne consomme pas : dans la plupart des cas, on essaiera donc d'abord d'agir sur des travaux permettant

de limiter les pertes (isolation), puis dans un second temps, on réfléchira aux équipements (chaudière, radiateurs...).

Le comportement des habitants du logement influe également de manière important la consommation énergétique : avec quelques éco-gestes (voir ici), il est possible sans aucun travaux de réduire ses factures.

Qu'en est-il de mon logement ?

Une première approche peut-être donnée par la consultation de carte de la thermographie aérienne qui a été réalisée par l'ARC en 2015 : Ici.

Cette carte montre les pertes énergétiques par le toit de votre

logement. Cette donnée est assez significative de l'état de votre logement : pour une habitation non isolée, jusqu'à 30% des pertes peuvent se faire par le toit.

Pour une analyse complète de la thermographie aérienne de votre logement, contactez votre conseiller Habitat Rénové.

Habitat Rénové,

une plateforme soutenue par :